Réalisation du site de Freddie : Armor Studio - 22190 PLERIN SUR MER VOUS QUI VENEZ ENTENDRE « Bonsoir mes amis, vous qui venez entendre Des chansons que j’écris du fond de votre cœur Si je les ai volées je m’en vais vous les rendre Entourées d’un ruban aux multiples couleurs »  NOTRE DAME DE LA MER « Notre Dame de misère Quand tombe le crachin Fais scintiller tes lumières Qu’elles guident nos marins »  LES AMOURS DU POETE « prisonnier de la vie de sa muse vagabonde Déchiré par un choix qu’il ne fera jamais Le poète est ainsi qui veut aimer le monde  Mieux que lui nul ne peut chérir la liberté »  MESSAGER DE LA MER « Messager de la mer les marins savent lire Sur tes blancs parchemins survolant l’océan Quand tu frôles les mâts dominant les navires Tes ailes déployées leur indiquent le temps »  ET POURTANT « Il y a tant de fleurs autour de mon jardin Attendant une main qui viendra les cueillir Il y a tant de filles sur le port ce matin Espérant un amour qui les fera fleurir » GWENVED « Ah dites-moi filles de Celtie Combien de soleils et de vents Berceront mon âme endormie Sur les rives de ses printemps »  LES FEUX DE BELTANE « Que palpitent les cœurs au cœur de Brocéliande Berceau des vraies amours au sein de la forêt En Argoat en Armor sur la mer sur la lande Je t’aimerai ma terre en toute intimité » LA COULEUR DES AGES «  On voudrait rendre tout à tous ceux qui nous donnent Mais l’amour n’est complet qu’au cœur d’une chanson »  LES CHAROGNARDS « Quand ils t’ont tout bouffé ils vont chercher ailleurs Une table garnie pour leurs ventres gonflés Si tu es assez con pour leur ouvrir ton cœur Ils en font une cage pour pigeons à plumer » MELANGEONS PAS TOUT « On ne peut tout faire en même temps A nos femmes et à nos maîtresses Des chansons et puis des enfants Ca dépend du choix des caresses »  STERILES COMBATS « Députés sénateurs, tous ministres en puissance Vous êtes si nombreux vous encombrez la cour Vos ne pourrez jamais assurer nos défenses Vous n’aurez pas le temps trop longs sont vos discours »  SI DIEU SE VENGE « Et maintenant je crains que Dieu se venge Pour m’avoir vu passer près de ses lois Je ne serai jamais roi des archanges J’ai pas voulu comme lui porter ma croix »  Page d'accueil Qui est FREDDIE Ses chansons Paroles Extraits Contacts - Liens Livres et Pensées Les Noeuds Marins